Projets de R & D

L’engagement vis-à-vis des usagers quotidiens de Dbus et de la société en général se traduit également dans les projets que Dbus met en œuvre en collaboration avec des structures et des organismes locaux et internationaux.

Les projets les plus récents de la Compañía sont les suivants :

Projet E-MOBASK pour la promotion d’un transport public transfrontalier pratique et respectueux de l’environnement

Dbus et l’Autorité Territoriale du Transport de Guipúzcoa (ATTG) participent, avec le Syndicat des Mobilités Pays Basque-Adour (SMPBA), au projet européen E-MOBASK qui a pour objectif de promouvoir et faciliter l’utilisation du transport public au sein de l’Eurocité Basque.

Le consortium a été retenu pour l’appel à projets du programme POCTEFA 2014-2020 et percevra une subvention de 1.182.358 € pour un projet d’une durée de 3 ans, dont les actions seront mises en œuvre tout au long du couloir San Sebastián-Irun- Bayonne.

E-MOBASK s’articule autour de trois axes principaux :

  • Améliorer l’information à travers les différents supports de communication disponibles : analyse des contenus à traduire pour que l’information transfrontalière soit plus complète et plus compréhensible ; amélioration de l’information disponible sur les sites Internet et dans les applications ; amélioration de l’accès transfrontalier aux services MUGI à travers ces sites web et applications ; amélioration de la signalétique dans les deux zones et installation aux arrêts de bus de panneaux d’information pour les voyageurs – vraisemblablement des panneaux solaires- et sur les écrans à bord des autobus.
  • Billetterie intégrée et nouveaux modes de paiement : interopérabilité entre les systèmes d’émission de billets de la zone de SMPBA et de la Communauté Autonome Basque, amélioration de l’accès au système de billetterie BAT-BARIK-MUGI et implantation du paiement par carte bancaire EMV sans contact et par code QR à San Sebastián.
  • Électromobilité et amélioration de l’efficacité énergétique du transport public : étude de l’implantation des autobus électriques mis en service par Dbus et SMPBA, avec une analyse comparative qui permette de réviser les résultats obtenus à San Sebastián et à Bayonne. Deux nouveaux systèmes seront aussi implantés dans les autobus diesel de Dbus afin d’améliorer l’efficacité énergétique : le système Start-Stop dans 2 autobus de la flotte –ce système permet au moteur de s’arrêter aux arrêts afin de réduire la consommation de carburant et les émissions polluantes – et le système EKObus dans toute la flotte d’autobus – cette solution technologique intègre un système d’aide à la conduite efficace et un système anti-bunching pour tenter de maintenir la fréquence de la ligne et donc d’améliorer la ponctualité des autobus-. Le système EKOBUS s’active quand l’autobus démarre et est donc complémentaire au système Start-Stop.

emobask2

Projet REPLICATE pour le développement d’un modèle de ville intelligente

Dbus participe avec la municipalité de San Sebastián au projet « REPLICATE » pour le développement d’un modèle de ville intelligente. Cette initiative a pour objectif d’encourager l’efficacité énergétique, la mobilité durable et les Technologies de l’Information et de la communication (TIC) dans les villes, de manière à réduire la consommation et les émissions polluantes en favorisant l’utilisation d’énergies renouvelables.

36 partenaires participent au projet « REPLICATE ». San Sebastián, Bristol (Angleterre) et Florence (Italie) sont les chefs de file du projet, alors qu’Essen (Allemagne), Lausanne (Suisse) et Nilüfer (Turquie) participent en tant qu’adhérentes. Chaque ville chef de file choisit un district pour implanter les mesures; dans le cas de San Sebastián, la rive de l’Urumea. électriques et hybrides.

La contribution globale de l’Union Européenne au projet est de 11 millions d’euros, dont 1.085.000 € pour Dbus, qui incorporera deux nouveaux autobus électriques de 12 mètres et leurs bornes de recharge. Grâce à ces véhicules et à l’autobus 100% électrique déjà en service sur les lignes Dbus depuis l’an dernier, la ligne 26 Amara-Martutene de Dbus pourra fonctionner exclusivement avec des autobus électriques et hybrides.

logo2actividades-2015

Projet MANBUS, Système d’aide à la maintenance des autobus

Dbus participe au projet MANBUS avec les entreprises TCMAN et CEIT (Centre d’Études et de Recherches Techniques). Les 3 entreprises ont créé un consortium avec lequel elles cherchent à développer et à valider des solutions innovantes et capables d’optimiser le processus de maintenance de flottes d’autobus.

À cette fin, elles envisagent de développer un nouveau produit qui incorporera de nouvelles technologies plus intuitives pour les opérateurs dans la réalisation des opérations de maintenance des flottes d’autobus.

Le consortium réunit des représentants de toutes les parties intéressées (développeur, intégrateur, exploitant, utilisateur final) qui ont clairement identifié les problèmes existant dans les procédures de maintenance et détecté les nécessités d’innovation.

Le type de solutions qui seront mises en œuvre s’inscrivent dans les technologies les plus innovantes dans le domaine de la mobilité, systèmes d’information, vision artificielle, réalité augmentée et traitement vocal. Une phase de validation finale est également envisagée avant leur introduction sur le marché, afin d’éviter de se limiter au simple développement de prototypes.

Ce projet innovant est financé par le ministère espagnol de l’Économie et de la Compétitivité dans le cadre du programme RETOS COLABORACION 2015 (enjeux collaboration 2015) et cofinancé par le Fonds Européen de Développement Économique et Régional (FEDER). Le projet a démarré le 1er octobre 2015 et aura une durée de 30 mois.

logo1

logo2

Projets achevés

Projet EBSF 2 – European Bus System of the Future

2015 a vu démarrer le projet EBSF European Bus System of the Future 2 (système bus européen du futur), un projet auquel Dbus participe avec le Centre Technologique CEIT, le constructeur d’autobus et d’autocars IRIZAR, l’Union Internationale des Transports Publics UITP et les entreprises technologiques Datik et Digimobee. Le projet, qui aura une durée de 36 mois (2015-2018), réunit 42 partenaires et sera mis en œuvre à travers des projets de démonstration dans 12 villes-pilote, dont San Sebastián.

Ce projet innovateur est financé par la Commission Européenne dans le cadre du programme Horizon 2020 et a pour objectif d’améliorer l’efficacité du transport public en autobus et d’attirer des usagers, à travers la conception d’une nouvelle génération d’autobus qui répondent aux nécessités du futur.

Dbus recevra une aide financière de 142.100 € à travers le projet EBSF-2

La compagnie Irizar a accueilli en juillet 2015 la première réunion pour le projet de démonstration de San Sebastián, qui a servi à profiler les lignes de travail à développer en 2018.

 

logo1

Projet SITE (Smart Travelling in Atlantic Cities)

Depuis le début de l’année 2012, Dbus et la municipalité de Saint-Sébastien participent au projet européen SITE,  un projet visant à développer l’usage du transport public grâce à l’amélioration des technologies et systèmes de paiement présents dans les bus. Le projet a été sélectionné par l’Union européenne au sein du Programme de l’Espace Atlantique de l’initiative INTERREG et a reçu la note maximale. Le projet est financé par le Fonds de développement économique régional (FEDER).

Saint-Sébastien participe au projet SITE aux côtés des villes de Liverpool en Angleterre, Nantes en France, Gijón en Espagne, Aveiro au Portugal et Dún Laoghaire en Irlande.

Le projet SITE reçoit une contribution économique importante de la part de l’Union européenne et a permis à Dbus et à la municipalité de Saint-Sébastien de mettre en œuvre des initiatives et d’implanter des technologies visant à faciliter l’accessibilité des bus pour les personnes handicapées et à mobilité réduite, à réduire les durées des trajets et à simplifier les systèmes d’information et d’achat. Ainsi, la pratique des usagers du transport urbain de Saint-Sébastien s’améliore.

Voir actualités sur ce sujet

mapa

Projet SmartCem

Dbus, en collaboration avec la municipalité de Saint-Sébastien et d’autres villes et organismes européens, participe à un projet pilote novateur baptisé SmartCEM (Connected Electro Mobility), lancé en janvier 2012 pour une durée de 30 mois. Le projet SmartCEM a été présenté à la convocation de la Commission européenne de 2011 portant sur les programmes pilotes dans le domaine de l’innovation. Il a fait partie des projets sélectionnées.

D’autres villes et organismes participent au projet aux côtés de Dbus et de la municipalité de Saint-Sébastien.

Parmi elles figurent les villes de Barcelone et de Turin, l’université de Newcastle, des organismes comme Tecnalia ou le Pôle de Mobilité et Logistique du Pays Basque, Ertico en Belgique, NEC Europe et Gateshead College au Royaume-Uni, Idiada et le RACC en Catalogne, ainsi que la Députation forale de Guipúzcoa.

Le projet intervient sur la mobilité électrique dont le développement est attendu dans les années à venir dans les villes. Il s’agit donc d’évaluer le comportement des véhicules électriques et l’adaptation des conducteurs en matière de modification des besoins lors du remplacement d’un véhicule traditionnel par un véhicule électrique.

La participation de Dbus au projet consiste en l’étude du comportement du bus hybride dans le service quotidien du transport public de Saint-Sébastien.

Le projet s’intéressera également aux éventuelles opportunités autour de la mobilité électrique qui pourraient apparaître.

Accéder au site Internet du projet SmartCem

Voir actualités sur le sujet

logosmart

Projet CIVITAS-Archimedes

Dbus a participé à l’initiative CIVITAS, un projet international lancé par la Commission Européenne. L’initiative CIVITAS aide les villes à promouvoir des transports urbains durables, propres et efficaces en appliquant et évaluant des trains de mesures basées sur des politiques et technologies ambitieuses et intégrées. Les mesures prises abordent aussi bien la demande que l’offre de transports. Elles visent à améliorer la qualité de vie de tous les citoyens. Le nombre de villes participantes ne cesse d’augmenter et, aujourd’hui, près de 60 villes de toute l’Europe font partie de la communauté CIVITAS.

Parmi les huit catégories établies dans le projet, la ville de Saint-Sébastien a participé dans la catégorie Archimedes, une combinaison ambitieuse d’activités qui ont pour objectif d’augmenter la part modale des transports durables et d’assurer des services de déplacements plus sûrs et agréables dans les zones urbaines de taille moyenne. Dbus a dirigé les activités liées au domaine de travail « Utilisation de carburants alternatifs et de véhicules propres et énergétiquement efficaces ». Le projet a compris 83 mesures d’aide au respect des législations de l’UE (plus de carburants alternatifs, moins d’émissions de CO2, de pollution et de bruit) et pour augmenter l’efficacité énergétique.

ARCHIMEDES est un projet intégrateur qui a réuni six villes européennes pour affronter les problèmes et saisir les opportunités de créer un environnement plus durable et de promouvoir les systèmes de transport à efficacité énergétique.

Dans le cadre de ce projet, Dbus a également mis en place les couloirs de transport de haute qualité BRT (service d’autobus express) sur les lignes 5 et 28. Par ailleurs, elle a intégré des bus écologiques à technologie EEV (véhicules plus respectueux de l’environnement) et a acquis en 2011 le premier autobus hybride qui circule dans les rues de Saint-Sébastien.

D’autres mesures mises en œuvre par Dbus dans ce projet sont l’amélioration des services d’autobus aux pôles industriels et secteurs industriels ainsi que la mise en œuvre de nouveaux moyens technologiques pour améliorer le service.

L’aide financière reçue de l’Union Européenne pour la ville de Saint-Sébastien dans le cadre du Projet CIVITAS s’est élevée à 4 266 116 €, dont la CTSS a reçu 1 562 097 € au cours des quatre années qu’a duré le projet.

Le succès des mesures promues et adoptées par Dbus, et les efforts de la Mairie de Saint-Sébastien pour une mobilité plus durable, ont valu à la ville le prix des meilleurs transports durables à l’occasion du Forum Civitas organisé à Vitoria en septembre 2012. Le jury, composé d’experts indépendants, a sélectionné Saint-Sébastien comme source d’inspiration et exemple à suivre dans le secteur de la mobilité durable en Europe.

Le prix CIVITAS Ville de l’Année est le plus grand prix européen pour des transports plus durables. Les villes lauréates à avoir précédé Saint-Sébastien ces dernières années sont Utrecht, Bologne et Gand

logo_archimedes